Piafou OC


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sarico | Haiiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piafou
Chef Piou


Messages : 22
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Sarico | Haiiro   Dim 22 Oct - 22:05

HAIIRO

« Ma sentence est irrévocable. Haiiro tu es bannie à tout jamais du Royaume. Tu ne reverra plus jamais les tiens et tu ne mettra plus jamais une seule patte ici. »
Le grand loup couleur or gratta le sol de sa grosse patte et une sorte de portail s'ouvrit. Un vent s'engouffra dans la porte floue.
Haiiro accrocha c'est griffe dans le sol car elle était aspirée par le vortex. Elle était terrorisée et les larmes coulaient le long de ses joues. Son cœur battait la chamade, et elle avait une sorte de nœud à l'estomac. Elle regarda son copain dans les yeux, elle est terrorisée et son copain le sens.
Le loup blanc et violet la regardait les larmes au yeux. Il avait trois jeunes louveteaux à ses côtés qui pleuraient et gémissaient. A leur côté les autres loups avaient tous la tête baissée.
Haiiro regarda son père une dernière fois qui pleurait lui aussi, il n'arrivait pas à la regarder dans les yeux. Angéla, regarda sa fille avec un léger sourire.
« Essaye de rester en vie ma fille ! On t'aime mais on était obligés. »
Haiiro acquiesça et elle enleva petit à petit les griffes du sol. Elle respira une dernière fois l'odeur  du champs dans lequel ils étaient. Elle sentit une dernière fois l'odeur de sa famille, de ses amis.
« Je vous aimes »
« MAMAN !!! Non !!! »

Haiiro ferma les yeux et elle se laissa aspiré. Elle attirée violemment contre un arbre.
« Outch !... »
Elle se leva et regarda autour d'elle. Il y avait de gigantesques arbres autours d'elle. Les odeurs étaient nouvelles. Rien ne ressemblaient à chez elle. Les larmes brouillaient encore sa vue. Elle renifla et s'essaya le visage avec sa patte. Elle vit le bracelet de son fils et les larmes se mirent à couler comme une pluie torrentielle. Pendant plusieurs minutes, la louve noire et verte pleura, un sanglot s'échappa et au bout d'un moment ses pattes cédèrent. Elle avait toujours eu quelqu'un sur qui comptait, elle avait eu une famille, des amis. Et la plus rien. Elle se retrouvait seule dans un endroit inconnu. Sans savoir ce qu'elle allait manger, si il y avait des êtres vivants ici. Dans un élan de rage. Elle se leva et hurla tout son désespoirs. Le sol trembla sur plusieurs kilomètres. Elle utilisa trop d'énergie et perdit connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piafou.forumactif.com
Piafou
Chef Piou


Messages : 22
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: Sarico | Haiiro   Dim 22 Oct - 22:07

SARICO
C’est comme se réveiller à la fin d’un cauchemar.
Se réveiller et ne plus savoir où l’on est.

La louve grise ouvre ses yeux. Sa respiration et son cœur reprennent un rythme normal. Les images défilent inlassablement dans sa tête. Son regard se pose sur les murs de sa tanière. La lumière dans son dos éclaire la terre humide et les racines de l’arbre. C’est comme si tout avait changé.

Doucement Sarico étire ses pattes et baille. Un frisson remonte la pointe de sa double queue jusqu’à son museau. Son cauchemar libère peu à peu son esprit pour revenir à la réalité. Automatiquement la femelle se plonge dans la lumière douce et rassurante de son glowstick. Un fin sourire étire ses babines. Malgré tout, ce sentiment d’avoir oublier quelque chose la hante.

Elle se tourne et glisse sur son ventre, le museau face à l’extérieur. À l’écoute. Le silence règne. Ses paupières clignent devant ses yeux jaunes. Mais la louve à beau se détendre et respirer lentement, le sommeil ne revient pas. Il est probablement tôt mais qu’importe. La demoiselle s’extirpe de son trou au pied d’un chêne. Les feuilles rousses et les glands couvrent le sol de la forêt. Le soleil est chaud. Sarico hume l’air un grand coup. Le vent glisse sur sa fourrure grise et agite sa crête aux pointes sombres. Elle savoure ce matin avec l’impression de revoir le jour se lever pour la première fois depuis des années. Comme si elle revivait.

Pas à pas elle se met alors en route. Son cœur la guide automatique en direction de la fontaine de Kiro. Son dieu.
Sur son chemin la femelle à la double queue aperçoit aux loin des loups de la meute. La forêt et ses habitants se réveillent. La gardienne gravit la dune où, au printemps, les fleurs sont si nombreuses que l’herbe semble avoir disparue. aujourd’hui le sol est sec. l’herbe couchée craque sous ses pattes. Et enfin devant elle, apparaît le saule pleureur. Majestueux. Les lianes dépourvues de leurs feuilles se balancent sous le vent. Sur le tronc, la statue fixe l’horizon. Protégeant la fontaine au liquide jaune fluo qui s’y accumule.

Très humble, Sarico se prosterne devant l’arbre. Avant de prier silencieusement.
Elle lui raconte son cauchemar et son malaise à son réveil. Le vent soulève l’herbe brune et englobe la louve dans un écrin de volupté. Elle murmure un merci.

C’est alors que la terre se met à trembler.

Le séisme de dure que quelques secondes. Sarico se redresse et, inquiète, se tourne dans toutes les directions.

« Qu’est ce ... »

le vent change de direction. Ne suivant que son instinct la grise s’élance guidée par, elle en est certaine, Kiro. Elle use de son pouvoir pour prendre de la vitesse. Bondissant plus qu’elle ne court réellement, Sarico dévore la distance. Elle quitte rapidement la prairie d’automne pour s’engouffrer dans la forêt. Elle n’a aucune idée sur ce qu’elle court rejoindre. Mais elle est persuadée que ça a un lien avec le séisme. Ici rien n’a jamais été anodin.

Puis soudain tout semble se confirmer. Non loin devant une silhouette est étendue au sol. La femelle ralenti le rythme. Son cœur bat à tout rompre derrière sa cage thoracique. La truffe face au sol elle renifle cette odeur étrangère qui abonde autour du corps. Elle s’approche doucement.
C’est un loup. Une louve. Une inconnue. Beaucoup de questions s’agitent dans le crâne de la demoiselle qui inspecte le corps. Vivante. Endormie ? Non. Coma ? Pas vraiment. Toxic ? Non elle ne porte pas de glowstick. Solitaire ? … Aucune idée.

Sarico secoue l’inconnue au pelage vert et sombre.

« Réveilles toi … S’il te plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piafou.forumactif.com
Piafou
Chef Piou


Messages : 22
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: Sarico | Haiiro   Lun 23 Oct - 11:05

HAIIRO

Haiiro se trouve dans une grande pièce noir, il fait froid et elle a une douleur à la poitrine. Elle est couchée. Elle essaye de bouger mais impossible, elle essaye de parler mais aucun son ne sors de sa bouche, elle se rend compte qu'elle peut alors sentir des odeurs. Des odeurs qu'elle ne connaît pas. La jeune louve ferma les yeux et essaya de se concentrer sur les odeurs qu'elle pourrait sentir. Elle sens une odeur d'humus, l'odeur de la forêt mais pas sa forêt. Ce n'est pas la forêt où elle a grandit. Elle se concentra le plus qu'elle le plus sur l'odeur de cette endroit. Elle entendit alors petit à petit les son qui venait de cette forêt. Elle entendait le chant des mésanges. Le bruit des feuilles qui tombent sur le sol. Elle resta un instant à écouter et à sentir. Elle oublia alors qu'elle venait de perdre sa famille, ses amis et sa maison. Elle ne pensait qu'à ce qu'elle ressentait. Elle écouta son propre rythme cardiaque et sa respiration qui était quand même assez lent. Elle sait qu'elle a trop puisait dans ses énergie mais elle s'en fou.
Elle sentit soudain l'odeur d'un animal. Elle entendait qu'il se rapprochait à vive allure. Il fallait qu'elle se réveille et vite. L'animal était tout proche c'était peut être un prédateur. Son cœur s'affola. Elle devait se réveiller ! Elle devait se défendre. Son esprit s'agitait mais son corps ne bougeait pas. La jeune louve ne savait plus quoi faire. L'animal était à côté d'elle. Elle le savait elle l'avait sentit. Elle se prépara à mourir quand soudain...
Elle se sentit bougeait dans tout les sens.
« Réveilles toi … S’il te plaît. »
Une femelle. C'était une femelle et qui parlait sa langue.
Une louve ? Mais où suis-je ? Suis je encore chez moi ? Mon mère m'aurait-il bannis dans une autre contrait loin du Royaume ? Non c'est impossible... Il faut que je sache où je suis...  
Haiiro essaya une fois de plus de bouger. Elle essaye d'ouvrir les yeux. De remuer ne serait ce que la queue. Rien à faire. Elle rageait intérieurement. Elle voulait abandonner et laisse son corps s'éteindre. De tout façon elle n'arrivait pas a se lever ou a ouvrir les yeux alors à quoi bon. Elle se détendit. Pris une dernière grande inspiration et là, elle les entendit. Le rire de ses enfants. Ses trois bébés qui rigolaient et courraient dans tout les sens. Et puis elle les revit hurler et pleurer. Non ce n'était digne d'une mère de renonçait. La louve noire et verte hurla intérieurement et se sortie de son état de léthargie.
Elle ouvrit doucement les yeux. Une lumière l'éblouit, puis elle vit une silhouette. D'abord flou puis net. C'était une louve grise avec une drôle de lumière jaune qui sortait d'un pendentif. Haiiro pour faire un minimum de bonne figure grogna pour montrer qu'elle n'était pas si faible même si ce n'était qu'un mensonge. Après tout la louve d'en face pouvait penser qu'elle dormait.    
Haiiro rigola de cette idée débile. Elle se leva avec difficulté et elle regarda la louve avec des yeux vitreux.
« Où... Où suis je ? Qui êtes vous ? »              
Sa voix était roque, aurai presque dit que c'était un mâle qui parlait. Elle se racla la gorge  et toussa doucement. Ses pattes tremblaient face à l'effort qu'elle faisait pour rester debout et droite devant  l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piafou.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarico | Haiiro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarico | Haiiro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A l'adoption urgent] 6 souris dont une femelle pleine en FA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Piafou OC :: Home :: Zone RP-
Sauter vers: